StayGeek Just code it.

18juin/118

Le Zappy, bientôt la fin de la deuxième année à Epitech

Hello!

Ma deuxième année à Epitech touche bientôt à sa fin,  et le petit tek1 que j'étais à pas mal évolué.

Durant cette année, j'ai eu la chance de bénéficier du nouveau programme de dernière année : le PhP procédural qui était traditionnellement enseigné fait désormais place au C++ .

Ce changement majeur de programme est plutôt bien vu par les étudiants, et nous permet de voir des notions très importantes de programmation objet, avec des professeurs tout simplement excellents.

 

Cette année fut pleine de projets, et lourde en temps de travail, mais extrêmement constructive.

J'ai de plus eu l'honneur d’intégrer le groupe des Asteks . Pour ceux qui ne connaissent pas le fonctionnement d'Epitech, il s'agit d'élèves de deuxième année ou plus qui encadrent TP, soutenances, suivis et piscines des élèves d'années inférieures.

Il reste un gros projet avant de terminer cette année : Le Zappy.

Ce projet consiste en la réalisation de 3 programmes : Un serveur (en C), un client graphique (visualiseur en C++ pour nous), et un client d’intelligence artificielle (en C++ pour nous).

Pour faire court, il s'agit de simuler un monde rempli de pierres et de nourriture ou les joueurs se connectent et amassent des combinaisons de pierres pour monter de niveau. Le visualiseur apporte une vision graphique de ce monde et de ses joueurs.

Le sujet est volontairement flou, et le protocole de communication entre serveur et clients est horrible, mais c'est ça
qui fait tout le fun (ou pas) du projet.


La date de rendu de ce projet est le 10 juillet, c'est le dernier projet de l'année. Nous sommes ensuite en vacances jusqu'à la piscine de septembre. (Pour ma part je travaillerais chez Shopwiz cet été).

Ce projet est le projet principal du module "Système Unix", qui est un module très important pour valider son année.Mon groupe et moi avons déjà bien avancé sur le projet, mais le sprint final reste à venir :-)

23juin/104

Bilan de ma première année à Epitech

C'est officiel, ma première année à Epitech est désormais terminée. Je finis avec 79 crédits, ce qui me semble bien (40 sont nécessaires pour passer en deuxième année).

Je me répète surement, mais je ne regrette absolument pas ce choix, qui fut dur, d'entrer dans cette école.

J'ai été surpris par cette école, pour les raisons suivantes :

  • L'autonomie : Certains voient ça comme un abandon des élèves, moi je vois ça comme de l'autonomie. Laisser les étudiants se démerder, chercher des solutions, essayer, recommencer, c'est osé, mais ça marche.
  • La progression : On apprend vite, très vite. C'est grâce à la pratique constante de la programmation, et cela nous donne un niveau élevé dans ces domaines.
  • La passion : Je pensais, avant d'entrer dans cette école, que les projets ne seraient pas intéressants, qu'on apprendrait, mais que d'un coté, ça serait un peu chiant. Pourtant, j'ai pris beaucoup de plaisir sur mes projets pendant cette première année, je n'ai pas vu le temps passer.

Tout au long de mon année, j'ai été amené à réaliser différents projets, voici mes préférés :

  • Le Corewar : Une arène virtuelle ou des programmes écrits en assembleur se battent entre eux.
  • Le 42sh : Un interpréteur de commandes Unix complet.
  • le mySelect : Un programme utilisant les capacités du terminal pour sélectionner des éléments en masse.

La quantité de notions que j'ai appris grâce à ces projets est tout bonnement phénoménale, je n'aurais jamais cru possible d'apprendre autant.

Je suis convaincu par les méthodes d'Epitech, et je suis pressé, dans 6 mois, d'entamer ma deuxième année, ou j'apprendrais entre autre le C++ :)

Taggé comme: 4 Commentaires
31mai/101

Soutenance du 42sh, fin d’année à Epitech

Le 42sh est enfin fini!

Après plus de deux mois de stress et de programmation intense, nous avons, non sans peur, passé notre soutenance du 42sh .

Nous avons obtenu la note de 20/20 !!

Nous le savons, nous avons eu beaucoup de chance :P En effet la très grande partie des groupes se sont fait péter leur shell en soutenance, et nous savions que le notre n'était pas parfait.

Quoi qu'il en soit, ceci sonne la quasi-fin de ma première année à Epitech, et quelle année!

C'est maintenant que je me rends compte que je ne regrette vraiment pas le choix de cette école, même si certains aspects ne me conviennent pas totalement.

Cette année était pleine en défis, difficultés, mais aussi pleine de rigolade et de progression très rapide.

Il me reste maintenant un dernier projet, le RayTracer (Que je déteste) à rendre pour la semaine prochaine, puis je suis en vacances, enfin, pas tout à fait car dés Juillet, j'enchaine sur un stage de 6 mois chez Entropic Synergies.

Pendant ce stage, je ferais du développement web, une activité qui me plaît beaucoup depuis très longtemps.

D'ici la, il est temps de profiter de la courte période de repos amplement méritée qu'il nous reste :D


Taggé comme: , 1 commentaire
23mai/100

Le 42sh

Disclaimer : J'ai pas mal de traffic provenant de recherches genre "code source 42sh epitech", autant dire que si vous êtes tombés sur cette page dans le but de voler du code, vous pouvez partir tout de suite, de plus, je suis astek et il y a de fortes chances que je corrige votre 42sh si vous êtes à Paris, si vous trichez, je le saurais.

Un des projets les plus importants de la première année à Epitech est le 42sh, il s'agit de recoder entièrement un shell (bash, tcsh, zsh pour ne citer qu'eux).

Ce projet se réalise généralement en groupe de 5, sur une durée de deux mois, et compte beaucoup pour la validation du module Système Unix.
C'est un projet assez difficile qui regroupe beaucoup de points déjà abordés pendant l'année, et qui rajoute de nouvelles problématiques que nous ne connaissions pas.

Le 42sh nous permet surtout de découvrir les joies de la gestion de groupe, j'ai personnellement eu la chance d'être avec un groupe que je considère très agréable et travailleur, mais ce n'est pas le cas de tout le monde!

Certains de mes camarades de promo ont eu le plaisir de tomber sur des binômes jamais la, qui sont la mais qui ne travaillent pas, ou encore qui travaillent mais qui codent comme des pieds, ralentissant le projet ... (Aucun nom ne sera révélé :P )

À l'heure ou j'écris cet article, nous sommes le 23 mai, jour fatidique du rendu!

Après deux mois de travail intense, ce projet touche à sa fin.

Nous passons en soutenance vendredi, c'est à ce moment la que notre shell se fera casser corriger :P

La notation est basée sur deux grandes parties :

  • La partie obligatoire

Sans cette partie complètement fonctionnelle, le 42sh vaut 0, il faut donc bien s'assurer qu'elle fonctionne avant de commencer les bonus (ce que certains groupes n'ont visiblement pas compris). Elle comprend les fonctionnalités basiques d'un shell (séparateurs, opérateurs && / || , redirections, etc)

Cette partie est notée sur 8 points

  • La partie optionnelle

Il s'agit de tout le reste, les bonus, cela peut-être n'importe quoi, mais si jamais ces bonus mettent à mal la partie obligatoire, c'est 0 !

Cette partie est notée sur 12 points

Un billet ou un édito vous fera part de la soutenance, à bientôt ;)

Taggé comme: , Aucun commentaire