StayGeek Just code it.

15juin/114

Dev Android, me voila!

Hello!

J'ai un peu honte de poster vu ma longue période d'inactivité. En effet, ma deuxième année à Epitech était bien plus compliquée que ce que j'imaginais, d'autant plus que j'ai certaines responsabilités (Astek : assistant pour les premières années, etc).

Enfin bref, j'ai toujours été attiré par le développement Android depuis que je possède un téléphone Android.

J'ai (enfin) commencé à m'y mettre.

Pour apprendre, je développe une petite application de messagerie pour le protocole Netsoul, le système de messagerie d'Epitech.

Je suis un libriste, j'ai décidé de publier mon code librement sur github. Vous pouvez le suivre ici : http://github.com/intrepidd/myNetsoul

Certes, pour l'instant ce n'est pas fameux, j'ai extrêmement peu de temps à y consacrer, mais c'est quand même quelque chose qui me tient à coeur.

L'API Android est vraiment pas mal, certaines choses sont un peu étranges au premier abord, mais on s'y fait assez vite. Le plugin ADT pour Eclipse fait vraiment le café, et le fait que ce soit du Java donne une certaine facilité au développement Android.

Si vous souhaitez vous y mettre, foncez, c'est très enrichissant! Lisez bien les Dev Guides, la documentation est pas mal, mais plus d'exemples sont les bienvenus.

 

13déc/105

10 raisons d’essayer (et pourquoi pas adopter?) le framework web Ruby on Rails

Durant les 6 derniers mois, j'ai été amené à utiliser le framework web Ruby on Rails dans le cadre de mon stage.

Malgré quelques appréhensions, l’expérience s'est très bien passée, c'est pourquoi je souhaite valoriser ce framework par cet article.

Voici donc mes 10 bonnes raisons de tester (et pourquoi pas adopter) Ruby On Rails :

  • 1 >RoR est une technologie récente, en effet, sa première version stable date de 2005 (Ce qui est récent pour un langage de programmation / un framework). Ainsi, Rails tente de proposer des features en accord avec les récentes évolutions du web, de plus, rails évolue rapidement.
  • 2 > Bien que relativement petite, la communauté des utilisateurs de ruby on rails est en pleine expansion, et assez active.
  • 3 > Twitter (maintenant en scala), Redmine, ou encore Diaspora* sont écrits en rails, pourquoi pas votre site?

 

 

 

  • 4 > Le langage ruby, couplé au framework rails, est très intuitif. Petit exemple :

 

 

@lastusers = User.find :all, :conditions => ['created_at > ?', 2.weeks.ago]
@lastusers.each do |user|
  user.foo bar
end
  • 5 > RoR permet de développer très rapidement des applications web.
  • 6 > Beaucoup beaucoup de plugins sont disponibles pour rails, il est possible de faire à peu près tout.

 

  • 7 > La console rails permet de tester très facilement et  rapidement des lignes de code rails (Surtout des requetes SQL via les classes rails faites pour cela) . Exemple :

  • 8 > La documentation est vraiment très bien faite, voir les Rails Guide et la Rdoc
  • 9 > Ruby est un langage facile d'apprentissage, surtout si on a des notions en programmation objet (tout est objet en ruby, vraiment tout)
  • 10 > La gestion des requêtes SQL est très optimisée et permet de consommer peu de ressources sql notamment avec des systèmes de mise en cache natifs, le tout très intuitivement.

Bien sur, comme toutes les technos, rails possède ses défauts, et ses détracteurs, mais je pense sincèrement qu'il faudra compter sur rails dans les prochaines années dans le domaine du web, mais pas que.

19août/100

The DailyWtf – Le Vdm pour geeks

Vous connaissez sans doute Vie de merde, le très connu site nous permettant de partager combien nos vies sont horribles.

Vous connaissez peut-être Pebkac (Problem exists between keyboard and chair), la même chose, mais pour les geeks =D

Aujourd'hui je vais vous présenter The Daily WTF, qui est un peu plus qu'un simple dépôt d'histoires, et que j'ai connu récemment, grâce à un coupaing d'epitech.

Il y a plusieurs catégories :

  • Des histoires de gros fails
  • Des messages d'erreur / Images
  • Des horribles bouts de code

Voici une petite sélection qui, je l'espère, vous donnera de l'intérêt pour cette petite pépite.

Dans la catégorie : Je code comme un porc

public class Constants {

    ...

    public static final int FOUR = 4;
    public static final int THREE = 3;

    public static final int INTEGER_FOUR = 4;
    public static final int INTEGER_FIVE = 5;
    public static final int INTEGER_ONE = 1;
    public static final int LENGTH_FOUR = 4;
    public static final int LENGTH_FIVE = 5;
    public static final int LENGTH_SEVEN = 7;
    public static final int LENGTH_EIGHT = 8;
    public static final int LENGTH_NINE = 9;
    public static final int LENGTH_ELEVEN = 11;
    public static final int LENGTH_TWELVE = 12;
    public static final int LENGTH_EIGHTEEN = 18;
    public static final int LENGTH_FIFTEEN = 15;
    public static final int ONE = 1;
    public static final int INTEGER_FIVE = 5;
    public static final int INTEGER_ONE = 1;
    public static final int PLUS_ONE = 1;
    public static final int INTEGER_THREE = 3;

    public static final Long LONG_VALUE_TEN = Long.valueOf(10);
    public static final Long LONG_VALUE_ZEARO = Long.valueOf(0);

    public static final BigDecimal BIGDECIMAL_ZERO = new BigDecimal(0);
    public static final BigDecimal BIGDECIMAL_ONE = new BigDecimal(1);

    public static final BigDecimal NEGATIVE_NUMBER_ONE = new BigDecimal(-1);

    public static final int COMPARE_RESULT_ZERO = 0 ;
    public static final int COMPARE_RESULT_ONE = 1 ;
    public static final int COMPARE_RESULT_NEGATIVE = -1 ;

    ...

    public static final String NINE_STRING = "9";
    public static final String ONE_STRING = "9";

}

Voila, enjoy ;)

25juin/100

Java 4-Ever

Ça se passe de commentaire, développeurs, have fun :)

Un futur chef d'oeuvre !

7juin/100

Classer vos collaborateurs svn par nombre de commits (UNIX)

Si vous utilisez svn, vous avez peut-être envie de savoir combien de commits a fait chaque membre du projet.

Cela s'obtient facilement dans un environnement UNIX avec la commande :

svn log | grep -e 'r[1-9]' | cut -d ' ' -f 3 | sort | uniq -c | sort -rn

À exécuter dans la copie de travail bien sur.

Bon, on s'en sert pas tous les jours mais ca peut quand même être utile :)

À savoir que le nombre de commits n'est pas vraiment indicatif du travail fourni, certaines personnes font des très gros commits, contrairement à d'autres qui commit très souvent.