StayGeek Just code it.

16oct/1210

La décéption Griffith

Voilà plus d'un mois que j'ai emménagé à Dublin, le dernier article présentait les modules à froid, après uniquement une semaine de cours (Principalement des cours d'introduction).

2 semaines plus tard, ma vision des choses n'est plus la même, en effet, les modules et les cours m'ont plutôt décu.

Le choix des modules

La brochure de Griffith promet plusieurs modules au choix, certains plutôt intéressants, d'autres bien moins.

A notre arrivée, nous avons été répartis  arbitrairement dans 2 groupes.

Chacun de ces groupes donne le droit à certains modules. Si on est dans le groupe A, on ne peut pas faire les modules du groupe B.

Nous devions ensuite "choisir" un module de la fac d'informatique à exclure, les modules de business étant imposés.

Bon déjà, ça commence bien, modules quasi imposés, un coup sur le moral.

Les cours de Business

Ah, les cours de business...

Comme dit dans l'article précédent, mes modules de business sont les suivants : International Business Environment, Personal & Professional Development, et Introduction to Marketing.

Déjà, pendant ces cours, nous sommes avec d'autres étudiants internationaux, en majorité des Indiens, qui, selon ce que j'ai compris, ont déjà une forte expérience en business.

Après 3 semaines de cours, je n'ai pas honte de dire que je ne comprend pas la moitié des cours de business.

Si j'ai choisi Epitech, c'est pour programmer, j'ai envie d'exceller dans ce que je fais et d'acquérir une expérience en technique très pointue.

Forcément, j'ai un peu de mal à saisir en quoi le business international pourrait me servir.

La concentration moyenne d'un humain bien formé étant de quelques minutes, la mienne devant être la moitié de ce temps, vous pouvez comprendre que les cours de 3h sur des sujets ne m'intéréssant en aucun cas passent plutôt mal, surtout après 3 ans dans les salles machines ou, si j'avais envie de me barrer, je le faisais.

Les cours d'informatique

Vous l'aurez compris, les cours de business, c'est pas la joie.

On pourrait penser que les cours d'informatique rattraperaient un peu le niveau, dommage ...

Je suis quand même mauvaise langue, un de mes modules d'informatique : Game Development, est animé par un professeur qui semble plus que compétent, et ce module est vraiment intéressant. (Création d'un jeu en C# / XNA en équipe).

Les deux autres modules du premier trimestre sont, à mes yeux, ridicules.

Concurrent Programming

Dans ce module, on apprend à faire des threads en Java.

Après 3 ans à Epitech, le niveau est quand même très bas, sachant que nous avons un projet concernant les threads en C++ dès la deuxième année.

Les cours sont assez ... spéciaux. Le professeur n'utilise pas d'ordinateur pour afficher des slides, il utilise un rétroprojecteur et écrit son cours et son code  sur des transparents. Oui oui, vous avez bien lu. Je sens que les exams sur papier vont être agréables.

On récapitule, un niveau technique assez faible, un cours juste et bien mené (pour les débutants) mais sur un support non adapté.

Database Management

Ce cours, c'est l'apothéose.

Une heure de théorie suivie d'une heure et demi de pratique.

Durant une heure, le professeur nous "explique" des fonctionnalités de MySQL qui n'ont aucun rapport avec les exercices à rendre plus tard, le tout avec des exemples totalement abstraits et inadaptés.

La base de donnée utilisée pour l'exercice contenait des erreurs, que nous avons du fixer le premier jour afin de pouvoir travailler, bref, de l'amateurisme si vous voulez mon avis.

Conclusion

Bref, je réagis un peu brutalement, et je pense qu'Epitech m'a habitué à beaucoup de pratique et moins de blabla, mais quand même, la décéption est grande.

J'espère que les modules du second trimestre seront mieux, mais honnêtement, j'en doute fort.

J'ai cru entendre que d'autres étudiants d'Epitech à l'étranger étaient déçus par leur faculté, n'hésitez pas à poster votre ressenti dans les commentaires si c'est le cas.

 

A bientôt !

 

Facebook Twitter Email

28sept/120

Première semaine à Griffith, description des modules.

Hey,

Voila, ma première semaine à Griffith s'achève ce soir, c'est l'occasion de vous présenter les modules que j'ai pu (ou presque) choisir.

Le choix des modules, c'est le premier troll de cette année, nous avons été placés dans 2 groupes de facon arbitraire, chaque groupe ayant des modules différents que l'autre groupe ne peut pas avoir.

Bref, voila les modules dans lesquels je suis inscrit :

  1. Game Development : Le module le plus intéressant selon moi, création d'un jeu 2D en C#.net et XNA en groupe de 2 / 3 élèves.
  2. Concurrent Programming : Etude des threads en ... Java. Allez, un troll pour la route, tiré du bouquin donné par le prof.
  3. Database management : De la gestion de base mySQL, sécurité, optimisation, tout le tralala.
  4. Fundamentals of marketing management : Des études de cas, de la publicité, etc.
  5. Personnal & Professional development : Un module très intéressant qui nous enseigne des méthodes de travail, comment booster son efficacité, comment manager une équipe, etc.
  6. International business environment : Business international comme son nom l'indique, pas mon module préféré.

C'est tout pour aujourd'hui !

Facebook Twitter Email

21sept/121

Arivée à Dublin, du fun & des galères.

Hey guys !

Cela fait maintenant une semaine et demi que je suis arrivé à Dublin pour ma 4ème anné à Epitech, à passer en Erasmus à l'université de Griffith.

Beaucoup de choses se sont passées, j'ai décidé de les grouper en deux catégories :

Le fun

  • Les bars
  • La Guinness
  • La Guinness
  • La Guinness
  • Les soirées Erasmus
  • Les modules à Griffith qui s'annoncent intéressants
  • L'association des étudiants de Griffith qui semble très active
  • La grande maison, en collocation à 5.

Les galères

Et oui, car on ne fait pas que s'amuser.

Je peux citer :

  • Le compte en banque irlandais, obligatoire pour bénéficier d'une connexion internet (J'écris cet article en 3G over tethering.), pas de rendez vous avant une semaine.
  • Les explications de Griffith, pas très claires concernant nos choix de modules et nos emplois du temps.
  • L'organisation générale de Griffith, pas terrible quand on voit des amphis ou les gens doivent se tenir debout car il n'y a pas assez de place.
  • L'alarme de la maison qui se met subitement à sonner, les 20 mins de galère au téléphone pour avoir le code d'annulation, pour se rendre compte par la suite qu'il était écrit au crayon sur le mur juste à côté.
  • Le sabot posé sur la voiture 2 mins après s'être garé pour aller en soirée, et les 80€ d'amende qui vont avec.
  • L'accent irlandais de certains qui nous force à demander de répéter plusieurs fois.

 

Voila pour ce début d'année qui commence sur les chapeaux de roue, plus à venir, surtout concernant les cours à Griffith dans la / les prochaines semaines.

 

 

Facebook Twitter Email

Remplis sous: Epitech, Erasmus 1 commentaire
9sept/123

Direction Dublin !

Ma troisième anné à Epitech est achevée, ainsi que mon stage de fin de 3ème année.

Depuis la promo 2013, les étudiants d'épitech doivent passer leur 4ème année à l'étranger dans une université partenaire.

J'ai pour ma part choisi l'université de Griffith à Dublin, les cours présents la bas m'intéréssaient, la ville me passionne, et la proximité physique avec la France reste un atout précieux.

Je décole demain, pour une année riche en émotions, et surtout, riche en Guinness.

Ce blog me servira de journal de bord durant mon voyage.

A bientôt !

Facebook Twitter Email

Remplis sous: Epitech, Erasmus 3 Commentaires
8août/121

Faire une recherche sensible à la casse avec ActiveRecord

Impossible d’ouvrir le gestionnaire de fopen() pour https://api.github.com/gists/3294964